La sexualité en maison de repos : s’ouvrir à des sujets tabous pour un défi d’avenir

Résumé

Dans notre société, Il y a encore trop de préjugés sur la sexualité des personnes âgées et beaucoup pensent que passer un certain âge, l’asexualité est considérée comme normale et la sexualité associée à une désinhibition pathologique. De nombreuses études démontrent le contraire. Avec le vieillissement des baby-boomers, les générations de Mai 68, vétérans de la révolution sexuelle, les consommateurs de Viagra° vont arriver en « Maison de Repos ». Ils ont vécu leur sexualité différemment de leurs aînés et ont une plus grande culture de la revendication. S’intéresser à « la sexualité en maison de repos » est donc un défi d’avenir pour les jeunes hommes et femmes intéressés par ce secteur de santé publique. La « maison de repos » n’est pas un hôpital…

Date & Horaires

23 mars 2020 – 13:15 à 14:30

Public

Supérieur

Participation gratuite sur inscription

Contactez Jordan SAUVAGE : js@enjeu.be

Intervenants

Robert ANDRIANNE

Robert ANDRIANNE

Professeur de médecine sexuelle ULiège & Urologue